top of page

Gecko Webdesign

  • Rodrigue Brunet

Pourquoi Votre PC Compatible avec Windows 11 ne Peut-il pas l'Installer ? Les Raisons Révélées

Malgré la campagne active de Microsoft incitant les utilisateurs PC à passer à Windows 11, de nombreux utilisateurs compatibles se heurtent à des obstacles lors de l'installation du nouvel OS. La source du problème réside dans l'application PC Health Check, chargée de faciliter la mise à niveau, mais qui, malgré la compatibilité matérielle, pose des défis insoupçonnés.



Titre Révisé : Les Blocages Courants Empêchant l'Installation de Windows 11 sur des PC Compatibles


Même si Windows 11 a connu une montée en puissance remarquable en octobre, Windows 10 conserve sa suprématie. Cependant, Microsoft, souhaitant que sa clientèle évolue, a annoncé la fin du support pour Windows 10 d'ici 2025. Face à une pétition populaire réclamant un sursis pour Windows 10, Microsoft a réagi en décidant de facturer les mises à jour de sécurité en 2025 pour l'ancien OS.


Cependant, la transition vers Windows 11 n'est pas sans heurts. Le nouveau système d'exploitation exige une puce TPM 2.0 pour fonctionner, excluant ainsi de nombreux PC équipés de processeurs plus anciens de la mise à jour. L'application PC Health Check, chargée d'inciter les utilisateurs de Windows 10 à migrer vers Windows 11 s'ils ont le matériel adéquat, joue un rôle crucial dans ce processus.


Pourtant, tout n'est pas parfait. Certains utilisateurs, bien que disposant du matériel compatible, se heurtent à des problèmes d'installation. Un exemple frappant est la non-détection par PC Health Check de la puce TPM 2.0 sur certains processeurs AMD, malgré un feu vert de compatibilité. Les raisons de ces échecs peuvent être multiples.


Microsoft, reconnaissant les imperfections de PC Health Check, a mis à jour sa page d'assistance pour clarifier le processus. Si l'application détecte un problème de compatibilité qui pourrait perturber l'expérience de l'utilisateur avec Windows 11, elle retarde la mise à niveau jusqu'à la résolution du problème. Ces retards agissent comme des garde-fous pour assurer que des applications ou des pilotes critiques incompatibles avec Windows 11 n'entravent pas l'utilisation du système.


En fin de compte, il semble que l'utilisation de logiciels non encore compatibles avec Windows 11, identifiée par l'OS lui-même, soit une cause potentielle de ces retards. La solution réside dans la patience, en attendant que Microsoft corrige ces problèmes de compatibilité pour faciliter la transition vers Windows 11.

0 vue0 commentaire
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram
bottom of page